Véhicule mis en fourrière à Paris : que faire ?

véhicule en fourrière

Savoir que son auto vient soudainement d’être mise à la fourrière peut être une source de stress. De nombreux propriétaires ne connaissent pas comment faire face à une telle situation. Le plus souvent, une voiture est envoyée à la fourrière si elle gêne par son stationnement sur la route. Par exemple, si elle se place sur un lieu public. Parfois, une automobile qui est en infraction au Code de la route peut aussi rencontrer ce genre de sanction. Il existe une procédure à suivre pour récupérer rapidement un véhicule qui est mis dans une telle situation. Voici quelques conseils qui vous permettent de retrouver en un rien de temps votre engin qui a été envoyé à la fourrière.

Pour quelle raison votre véhicule a été mis à la fourrière à Paris ?

Avant de procéder à la récupération, il est important de comprendre la cause du véhicule en fourrière. Plusieurs raisons peuvent inciter la police à enlever votre voiture et la mettre dans cet endroit. Ce sont le plus souvent les engins qui ont un stationnement gênant ou même dangereux au public qui subissent ce type de sanction. Mais, il y a également les véhicules qui font une entrave à la circulation et qui effectuent des infractions à la protection des lieux protégés comme les jardins naturels, les réserves naturelles, etc. Depuis quelques années, les autos qui roulent avec un dépassement de la vitesse maximale de 50 km/h sur un lieu public doivent aussi être envoyées à la fourrière à Paris. Les engins qui montrent un défaut de présentation lors de leur contrôle technique sont aussi concernés.

Pour éviter ce genre de problème, chaque conducteur ou même propriétaire doit respecter le Code de la route. Aussi, pour le bien de tous, il faut bien réfléchir au stationnement et n’opter que pour le parking autorisé. Évitez de placer votre véhicule n’importe où et n’importe comment.

Ce qu’il faut faire dès la mise en fourrière de son véhicule

Certainement, pour tout propriétaire, connaître que son véhicule se trouve en fourrière peut être stressant, et désagréable. En plus de cela, le conducteur peut être absent lors de l’action. Si cela est votre cas, sachez que vous ne devriez tout de même pas paniquer. Il vous est recommandé de vous rendre directement dans un commissariat de police ou bien de contacter une gendarmerie qui se situe près de chez vous. En réalité, vous devez connaitre où se trouve votre engin avant de le récupérer. Depuis quelque temps, pour se renseigner sur une voiture mise en fourrière à Paris, il est déjà possible de s’informer sur le Net. Il suffit de faire une recherche avec le numéro d’immatriculation de son véhicule en ligne. Plusieurs sites et plateformes se spécialisent déjà dans ce domaine. En plus de cela, n’oubliez pas qu’une notification vous serait toujours envoyée 5 jours après la mise en fourrière de votre voiture.

Est-il possible d’éviter la mise en fourrière de sa voiture ?

Sachez que si l’enlèvement de votre véhicule se passe juste sous vos yeux, qu’il s’agit d’infraction ou autre, vous avez un moyen d’arrêter son placement en fourrière. Sur ce cas, il peut y avoir plusieurs cas. Le premier cas, si votre voiture n’a pas encore été enlevée, vous pouvez régler tout de suite les frais de l’opération préalable pour la mise en fourrière. Le deuxième cas, si l’enlèvement a déjà commencé, pour la récupération, il vous est indispensable de vous acquitter les frais d’enlèvement. Vous avez aussi la possibilité de vous engager par écrit à les régler le plus vite que possible et surtout, de libérer la voie publique.

Notons que faire obstacle au placement en fourrière d’une voiture ne ferait qu’aggraver la situation. Cela impose une amende de 3 500 euros avec 3 mois d’emprisonnement. C’est pourquoi la récupération doit se faire selon les normes et en respectant les démarches à suivre. En revanche, vous pouvez toujours contester l’enlèvement de votre engin auprès d’un procureur. Il a 5 jours pour prendre une décision concernant votre cas.

Comment procéder à la récupération d’une voiture en fourrière ?

Si vous n’avez pas encore la possibilité de récupérer votre voiture à temps, cela dit, au moment de son enlèvement. Vous devez vous résigner à la récupérer directement à la fourrière. Sur ce cas, sachez que la procédure à suivre n’est pas pareille si vous décidez de réagir dans les 3 jours qui suivent la mise en fourrière de votre engin. Mais, dans les deux cas, vous devez toujours payer des frais de fourrière. Vous devez vous présenter avec une attestation d’assurance ainsi même que votre permis de conduire. Cela vous permet de retirer le véhicule. Vous pouvez aussi faire appel à un professionnel pour remorquer votre voiture depuis la fourrière. Si la récupération dépasse de 3 jours, alors le frais sera plus élevé. De même, si elle dépasse encore de 5 jours, le frais sera encore plus important.

Solutions pour se débarrasser des nuisibles à Paris
Donner une éducation à votre chiot